La vie professionnelle dans mon pays d’accueil

Tous les mois, des expatriés de plusieurs pays s’accordent pour publier des articles sur un thème donné. Cette idée est née de Lucie, du blog L’occhio di Lucie, qui a créé il y a 9 mois #HistoiresExpatriées. Après m’être longtemps contentée de lire les textes des autres, je me joins pour la première fois à ce rendez-vous, qui porte ce mois-ci sur notre vie pro à l’étranger !

blog-histoire-expatriee-1000x1000-300x300

En tant qu’assistante de français en Angleterre, ma vie « professionnelle » est un peu particulière, à mi-chemin entre étudiante et prof. 12h de travail par semaine, un salaire forcément réduit, bien que largement suffisant pour vivre, des week-ends de trois jours pour nous permettre de visiter le pays, et des tâches qui varient selon les écoles… Le « métier » d’assistant n’est pas censé durer toute une vie (bien que certain ne le quittent jamais) mais donner à des étudiants ou des jeunes en recherche la possibilité de découvrir une culture étrangère en même temps que le métier d’enseignant.

En tant que tel, j’ai pu observer les spécificités du métier de prof en Angleterre et ses différences avec la France, et c’est ce sur quoi je vais me concentrer dans cet article !

1) Au travail !

Ceux qui ont fait leurs études dans le secondaire en France pourront le dire : les profs arrivent généralement un peu avant leur cours, pour boire un café et faire leurs photocopies, puis repartent quand leur travail est fini. Pas de ça ici. Les enseignants passent leur journée à l’école. Arrivés avant l’assembly (le rassemblement scolaire) du matin, il restent normalement jusqu’à la dernière sonnerie de l’après-midi ; parfois un peu plus tôt, s’ils ont vraiment tout fini, parfois beaucoup plus tard, s’ils ont des responsabilités supplémentaires (directeur de département, tuteur…). Cela fait de longues journées : la directrice du département de langue de mon école passait régulièrement 10h par jour à l’école, de 7h à 19h, pour régler toute la partie administrative dont elle était responsable. Dur, dur…

2) Les p’tits papiers

L’administration, justement, parlons-en. En tant qu’assistante, j’ai été privilégiée car je n’avais pas de responsabilité formelle. Passé mon contrat, et tous les documents que j’ai dû remplir en tant qu’expatriée, pas de piles de papiers, pas de rapports, pas de formulaires, rien à remplir pour l’école ! Cela va bien changer l’année prochaine avec la fac… et plus tard quand je serai prof moi-même, car ce n’est pas ça qui manque ! Je pense que l’Angleterre n’a pas grand chose à envier à la France de ce côté-là.

3) Métro, boulot, repos

L’avantage d’avoir de tels horaires et de passer autant de temps à bosser, c’est que la plupart des profs laissent leur travail à l’école une fois la journée finie. S’il reste des copies à corriger, ça attendra le lendemain matin – ou les bons soins de l’assistante 😉

Du coup, il est possible d’avoir une vie à côté du boulot et de se vider la tête le soir, en sortant avec des collègues ou des amis, en profitant de sa famille, ou simplement en regardant un petit film pour oublier un peu l’école.

4) La vie scolaire

Rien à voir avec les pions français qui valident (ou non) tes absences, je parle ici de l’esprit de communauté des écoles anglaises. Je ne peux parler que de mon expérience car j’enseignais dans une école privée assez privilégiée mais j’ai tout de même l’impression que c’est quelque chose de beaucoup présent en Angleterre qu’en France. Déjà, il y a l’assembly trois fois des semaines qui rassemble tout le monde et où profs et élèves parlent des nouvelles de l’école ; pour les profs, il y a également des réunions les jours restants, sans compter les rencontres des profs de chaque département toutes les semaines… Bref, niveau communication, ce n’est pas mal. J’ai d’ailleurs toujours été impressionnée de voir la quantité d’information qu’ils avaient sur les élèves. On peut aussi participer à de nombreux clubs d’activités qui réunissent pas mal de gens, ou aller aux multiples spectacles organisés par l’école. Personnellement, je faisais partie d’une des chorales, et je me sentais à ma place parmi les profs de langues qui m’ont accueillie chaleureusement pendant deux ans (merci encore !) C’est vraiment un des aspects qui m’ont motivée à rester.

5) Le suivi des élèves

Je le disais, presque rien n’échappe au personnel de mon école. Depuis l’élève fatiguée jusqu’à la grande crise d’amitié entre X et Y, en passant par la grand-mère malade, dès que quelque chose cloche, ils le savent et agissent en conséquence. La directrice adjointe a d’ailleurs pour tâche officielle de veiller au bien-être et à la sécurité des élèves, et tous les profs sont « formés » pour savoir réagir aux problèmes potentiels. Ils doivent aussi tous posséder un DBS check (un casier judiciaire) totalement transparent, même les assistants, car on n’approche pas des élèves sans montrer patte blanche !

6) L’uniforme

Last but not least, la tenue vestimentaire. Bien sûr, il est attendu des élèves qu’ils portent un uniforme en permanence, à l’exception des quelques journées pyjamas organisées par les écoles. C’est souvent l’objet de petits débats quand on leur demande ce qu’ils en pensent. Mais il est aussi attendu des professeurs qu’ils soient correctement habillés. Oubliés jeans et t-shirts, il faut être « smart but casual », c’est-à-dire élégant sans prétentions – comprenez qu’il faut refaire sa garde-robe avant septembre pour en évincer tous les vêtements potentiellement offensants !

C’est sans compter sur les différences dans les programmes ou le parcours scolaire… mais il s’agit déjà d’un aperçu du quotidien des professeurs – et des élèves – en Angleterre.

Et vous, quelles différences supplémentaires vous ont marqués ? 🙂

Publicités

6 réflexions sur “La vie professionnelle dans mon pays d’accueil

    1. Merci Ophélie 🙂 C’est intéressant de voir les similarités et les différences entre les écoles où l’on travaille ! Des fois il y a des choses qui nous semblent générales alors que c’est juste « chez nous », et des fois l’inverse… Mais au moins, je suis bien entraînée pour corriger des copies ! 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s